Diversifier les plants de vigne pour s’adapter au changement climatique

Chardonnay
Des grappes de Chardonnay. - Archive P.J

lunion.fr – https://www.lunion.fr/id128638/article/2020-02-03/diversifier-les-plants-de-vigne-pour-sadapter-au-changement-climatique?from_direct=true
pubblicato il 3 febbraio 2020

L’Inrae a communiqué la semaine dernière les résultats d’une étude parue dans «<UN>Proceedings of the National Academy of sciences<UN>», expliquant que des chercheurs internationaux (dont des Français) ont démontré que : « 56 % des régions viticoles du monde pourraient disparaître avec un réchauffement de 2º C, et 85 % avec un réchauffement de 4º C ». « Cependant, l’introduction de plus de diversité de cépages de vigne dans les vignobles pourrait réduire de moitié les pertes potentielles dans les régions viticoles dans le scénario à + 2º C et d’un tiers dans le scénario à +4º C. »

La viticulture utilise un nombre réduit de variétés de vignes. « La diversité au sein des espèces cultivées pourrait être une clé pour rendre l’agriculture plus résiliente face au changement climatique. La vigne est toute indiquée pour tester cette hypothèse car il en existe plus de 1 100 variétés actuellement cultivées et documentées. »

Onze variétés de cépages ont été étudiées. « Les variétés tardives telles que la Syrah, le Grenache et le Mourvèdre pourraient beaucoup plus se développer dans les régions viticoles actuelles, et en parallèle les variétés précoces telles que le Chasselas, le Pinot noir et le Chardonnay pourraient se répandre dans de nouvelles régions plus septentrionales qui développeraient leurs propres vignobles. » Les pays méditerranéens comme l’Italie ou l’Espagne déplorent de nombreuses pertes (environ –65 %), avec très peu de gains (moins de 10 %)… [continua su lunion.fr]

Print Friendly, PDF & Email